Julian Assange a échappé pendant sept ans à la fureur des Etats-Unis en trouvant refuge à l'ambassade de l'Equateur à Londres. Il en a été extrait jeudi matin en vertu d'une demande d'extradition américaine pour "piratage informatique".

Cette procédure internationale sera examinée au cours d'une audience le 2 mai prochain.
Julian Assange sera-t-il rattrapé par la justice américaine? Le bras de fer est engagé entre les Etats-Unis et le fondateur de Wikileaks. Arrêté jeudi à l'ambassade de l'Equateur à Londres, ce dernier entend "contester et combattre" la demande d'extradition de Washington qui le considère comme une menace pour la sécurité du pays

arret-sur-image-3Selon le Haut-commissariat aux réfugiés, 300 000 personnes supplémentaires ont été déplacées par rapport au nombre de l'année précédente. 

Jamais autant de personnes n'ont fui les guerres. Le nombre de déplacés internes et de réfugiés en raison des conflits dans le monde a atteint un nouveau record de 65,6 millions en 2016, a indiqué, lundi 19 juin, le Haut-commissariat aux réfugiés des Nations unies. Un chiffre "en légère augmentation par rapport aux 65,3 millions" de 2015, a déclaré le haut-commissaire pour les réfugiés, Antonio Grandi, lors de la présentation du rapport annuel de l'agence onusienne.

Cette progression enregistrée en 2016 (+300 000 personnes) est bien moindre que le bond de l'année précédente (+5,8 millions), mais "quel que soit l'angle sous lequel on l'examine, ce chiffre est inacceptable",  a-t-il estimé.