Tout le monde sait, connaît et reconnaît la puissance énorme de frappe militaire américaine. Mais, pour des raisons impériales militaro économique, Bush et consort voulaient à tout prix s'attaquer et détruire l'Irak pour s'accaparer de ses richesses pétrolières.

''De Tindouf à Laâyoune: Tarik Al Karama'' (la route de la dignité), un documentaire inédit, réalisé par la chaîne d'information Medi1 TV, porte un regard glaçant sur la situation humanitaire et des droits de l'homme dans les camps de Tindouf.

lecture-vive-19Le Ministère de la Culture et de la Communication se donne comme objectif de promouvoir la diversité éditoriale et l’accès au public le plus large non seulement en France mais aussi à l’étranger. Le Service du livre et de la lecture et le Centre national du livre (CNL) mènent différentes actions en faveur du développement de l’exportation de l’édition française et de la cession de droits de traduction à des éditeurs étrangers.

Des dispositifs publics d'aide à la diffusion du livre français à l'étranger ont été mis en place en s'appuyant sur des organismes professionnels, principalement :

  • le Bureau international de l’édition française (BIEF) est chargé de promouvoir la production éditoriale française à l’étranger à travers une présence dans les salons, une activité d’étude, de prospection des marchés et de formation des professionnels étrangers. A travers cette activité de promotion, le BIEF favorise la cession de droits de traduction de titres français à des éditeurs étrangers.
  • la Centrale de l’édition gère, pour le compte des éditeurs-distributeurs, un dispositif de groupage du transport des livres français exportés à l'étranger (et dans les DOM-TOM) et de police globale d’assurance à l’exportation. La Centrale de l'édition gère, pour le ministère, une aide ayant pour but de bonifier le coût du transport afin d’alléger les charges des libraires francophones de l'étranger et des DOM. Cette aide permet aussi, à travers le « Programme Plus », de rendre accessibles des ouvrages universitaires et scientifiques de langue française aux étudiants d'Afrique subsaharienne francophone, d'Haïti, des Comores et de Madagascar grâce à un système de bonification des prix.

A ces dispositifs s’ajoute un soutien financier aux acquisitions de livres français par des librairies implantées à l’étranger (dispositif géré par le CNL).

Par ailleurs, une politique d'aide à la traduction de titres français en langues étrangères est mise en œuvre par le CNL. Dans le cadre de ce dispositif, une attention particulière est portée aux marchés jugés « difficiles » et aux domaines littéraires dont la promotion à l’étranger est la plus nécessaire (sciences humaines et sociales, théâtre, littérature pour la jeunesse…).