Depuis la propagation de la pandémie en Asie, en Europe et aux Etats Unis, l'ensemble de la communauté médicale, celle des experts en épidémiologie, en économie et la sphère des décideurs politiques tentent de trouver des solutions et des stratégies globales pour protéger les populations. Chacun, dans le cadre de ses compétences et chaque Etat, en fonction de ses moyens et de sa doctrine en matière de santé publique, imposent à ses populations des protocoles de confinement comme étant une mesure salutaire pour enrayer la propagation du Covid 19. D

Avec son impact brutal sur la croissance et les marchés, la crise économique provoquée par le Coronavirus rappelle celle qui avait plongé le monde dans la «grande récession» en 2008, mais la comparaison est inappropriée. La récession de 2008 2009 avait une origine financière : l'effondrement des «subprimes», ces prêts immobiliers octroyés à la légère par les banques américaines.

Les Etats-Unis comptent le plus grand nombre de cas recensés dans le monde. Ils devancent désormais l'Italie, avec au moins 82 404 cas, selon les chiffres de l'université Johns Hopkins. Avec au moins 82 404 cas, les Etats-Unis ont dépassé jeudi 26 mars l'Italie et la Chine et sont devenus le pays du monde à compter le plus de cas recensés d'infection au nouveau coronavirus, selon les données de l'université Johns Hopkins et du New York Times.

Alors que se multiplient les essais cliniques pour trouver un remède contre le Covid-19, les autorités sanitaires du royaume ont acheté à Sanofi Maroc tous les stocks des médicaments à base de chloroquine.

Le professeur Abdelfattah Chakib, spécialiste des maladies infectieuses au CHU Ibn Rochd de Casablanca, a accordé une interview à la MAP sur le traitement par la chloroquine des malades atteints de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19). En voici la teneur: