Les arts de la Tbourida, inscrits mercredi sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’Humanité de l’UNESCO, constituent une expression culturelle et populaire indissociable du patrimoine authentique marocain que cristallise la symbiose légendaire entre le cavalier et son cheval.

L’inscription de cette expression artistique sur la Liste de l’UNESCO témoigne de l’importance de ce legs profondément enraciné dans la conscience collective des Marocains et de leur histoire plurimillénaire.